Rencontre

ART-SCIENCE #1

Virgile Abela rencontre Vincent Boudon & Eric Chariot

Arts et sciences entretiennent depuis toujours des rapports d’amour, d’envie, de désir parfois de colère ou de rejet. Longtemps confondus, la rupture est consommée à la Renaissance, il ne faudra toutefois pas longtemps pour que les progrès techniques accompagnent la création artistique et que la révolution industrielle ne conduise les artistes à interroger la place de la science dans nos sociétés, quitte à lui emprunter ses savoirs. L’art contemporain scelle-t-il la réconciliation, le retour de l’artiste scientifique et la fin du divorce ? C’est le pari que fais un Singe en Hiver avec la création d’un nouveau format épisodique : les passerelles art-science à l’occasion desquelles les artistes exposés vont à la rencontre de professionnels issus du domaine scientifique afin de faire émerger les points de convergence de leurs recherches respectives. Ces temps d’échanges ouverts au public se veulent participatifs, curieux ne pas s’abstenir !

 

 

Pour cette rencontre inaugurale, Vincent Boudon, directeur de recherche CNRS au laboratoire Interdisciplinaire Carnot de Bourgogne et Éric Chariot, directeur du développement de la Société Astronomique de Bourgogne rendent visite à Virgile Abela, artiste sonore et cinétique et auteur d’une installation rendant hommage au Pendule de Foucault par la mise en corrélation de l’acoustique et de la gravité. Le champs des possible s’annonce vaste : notion d’infini, résonance, recherche d’exoplanètes, corps noirs et lumineux… Sky is the limit dit-on dans la langue de Shakespeare.

 

 

Crédit Photo : Stéphane Saint-Martin

 

 

Une rencontre proposée avec le soutien de la Direction Régionale des affaires culturelles Bourgogne-Franche-Comté.